Définition fondamentale

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie qui repose sur l’utilisation des huiles essentielles.

L'aromathérapie

 

L’aromathérapie scientifique s’appuie sur des données scientifiques rigoureuses et sur la notion chémotype.

La connaissance des caractéristiques biochimiques des molécules aromatiques permet de garantir à la fois l’efficacité et la sécurité dans la mise en oeuvre des huiles essentielles.

La relation intime qui unit la structure chimique et l’activité thérapeutique est le fondement de l’aromathérapie scientifique.

L’aromathérapie désigne l’emploi des vertus des huiles essentielles pour prévenir ou combattre des maladies somatiques ou des troubles psychologiques

 

Mode d'action globale

Les molécules aromatiques permettent une prise en compte des différents aspects d’une problématique : symptomatique, correction de terrain et psycho-émotionnelle.

Champs d’activités thérapeutiques : 

  • sur les micro-organismes pathogènes : certaines molécules ont une activité chimique directe bactéricide, antifongique, antivirale, antiparasitaire
  • action circulatoire et sanguine : hémorroïdes, syndrome de Raynaud, hématome
  • sur le système locomoteur : muscles, tendinite, articulations, courbatures, arthrite, polyarthrite rhumatoïde,…
  • sur le système digestif : RGO, brûlure, nausées, mal des transports, candidose, constipation, drainage saisonnier, colite,…
  • action cutanée : herpès labial, maladie éruptive virale, abcès, mycose, acné, eczéma, psoriasis,…
  • sur la sphère respiratoire : asthme, bronchite, angine, grippe, toux sèche,..
  • action immunitaire : maladie de Lyme, SEP, allergie, HPV, EBV…
  • sur la sphère gynécologique : adénome prostatique, candidose, cystite,…
  • sur le système nerveux : fatigue physique et nerveuse, stress, angoisse, sommeil, dépression, fibromyalgie,…
  • action hormonale : infertilité, bouffée de chaleur, ménopause, régulation de la thyroïde, endométriose
  • entretien du terrain : prévention des pathologies cancéreuses

Pour les huiles essentielles comme pour tout autre complément naturel, il est indispensable d’intégrer la notion d’efficacité-toxicité et de respecter scrupuleusement la posologie et les précautions d’emploi.